Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Trois questions sur le futur mariage entre La Banque Postale et CNP Assurances

Banques : il faut libérer le courtage en crédits
Courtage
PRÊT IMMOBILIER SANS APPORT : CONDITIONS ET COMMENT L'OBTENIR
Maison
Immobilier neuf en France : une chute vertigineuse
Immobilier Neuf
Crédit immobilier : la braderie continue !
Pret Immo
Prêt immobilier… Quelle garantie pour la banque ?
Garantie Banque

C’est un dossier à la fois sensible et complexe, qui va définir l’avenir de La Poste. Le gouvernement lance, jeudi 30 août, le chantier d’un grand pôle public de banque et d’assurance, passant par le rapprochement de CNP Assurances, le numéro un de l’assurance de personnes en France, et La Banque Postale. On vous résume les enjeux de cette opération.

Quel est l’intérêt de cette opération ?

La Poste distribue déjà les produits de la CNP, et figure à son capital à hauteur de 20,5%. Avec ce rapprochement, l’entreprise compte s’assurer un avenir, au-delà de son activité historique et déclinante de distribution du courrier. « La Poste perd chaque année 6% de volume de courrier », a rappelé jeudi le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, sur Radio Classique. Il s’agit donc de développer son autre secteur d’activité : la banque et l’assurance. « Nous allons lui permettre de développer massivement avec la CNP ce (…) volet d’activité pour compenser la baisse du courrier », a déclaré le ministre.

« D’où viendra demain la rentabilité minimale de La Banque postale qui lui permettra de maintenir un réseau physique de bureaux de poste ? D’abord de la vente de produits d’assurance, c’est la clé », raisonne de son côté une source au sein de La Poste, interrogée par Le Monde. Ce nouveau pôle financier disposerait des bureaux de poste sur tout le territoire, en particulier dans des zones rurales, peu prisées des assureurs et banques du secteur privé.

 

Je souhaite être contacté sous 24h

 

Comment va s’opérer ce rapprochement ?

L’opération est complexe et va se dérouler en plusieurs étapes. Elle nécessite tout d’abord le dépôt d’un amendement dans le cadre de la future loi Pacte pour déverrouiller le capital du groupe La Poste. Ensuite, le mariage avec CNP Assurances va être scellé par un troisième acteur, la Caisse des dépôts. Celle-ci, actionnaire de La Poste à hauteur de 26% depuis 2011, va devenir majoritaire dans le capital du groupe. En retour, la Caisse des dépôts va apporter à La Poste sa propre participation d’environ 40% dans CNP Assurances, ce qui portera la participation de La Poste à plus de 60%.

Cette opération n’aura lieu qu’à la fin de 2019, notamment parce qu’elle nécessite une demande de dérogation auprès de l’Autorité des marchés financiers, pour éviter le déclenchement d’une OPA du groupe postal sur la CNP.

Mais alors, La Poste va-t-elle rester publique ?

Pour que cette opération puisse s’effectuer et que la Caisse des dépôts puisse prendre le contrôle de La Poste, l’Etat va devoir se désengager largement du groupe postal. Selon une source proche du dossier citée par Le Monde, l’Etat devrait néanmoins conserver une minorité de blocage, c’est-à-dire au moins 34%, et conserver son pouvoir de nommer le patron de La Poste par décret.

Le groupe « La Poste restera à 100% public, puisque les actionnaires de La Poste seront l’Etat et la Caisse des dépôts », a précisé à l’AFP une source proche du dossier. Bruno Le Maire a lui aussi martelé que « La Poste [resterait] un établissement public ». « Il n’y aura aucune privatisation, aucune intention de privatisation, aucune arrière-pensée sauf une seule, que La Poste reste un grand service public, rentable, dynamique, au service des territoires », a-t-il insisté.

 

Source : francetvinfo.fr


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au 1, rue du Palmarès, Bâtiment 6, 59650 Villeneuve d’Ascq, près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.