Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Rouen, Caen, Le Havre: un marché immobilier en plein marasme

Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage

Le marché immobilier normand entame sa quatrième année de baisse des tarifs. Les bonnes affaires se multiplient, même dans les centres-villes. Les prix dévissent dans l’arrière-pays et le long du littoral, deux secteurs plombés par un fort ralentissement des ventes de résidences secondaires.

Les professionnels de l’immobilier normand font grise mine. Qu’il s’agisse de la Seine-Maritime ou du Calvados, partout les volumes de vente et les prix sont à la baisse. Dans les grandes villes, la chute des tarifs oscille entre 6 et 10% sur un an selon les quartiers et les secteurs géographiques. Avec à la clef d’étonnantes dégringolades. C’est par exemple le cas du centre historique de Caen : « Une valeur sûre par excellence », affirme un agent immobilier.

Après avoir résisté pendant trois ans, les tarifs de l’ancien y ont chuté de près de 20% l’an dernier, le prix moyen passant sous la barre des 2500 € le mètre carré. Désormais, de belles affaires y sont à saisir. A un jet de pierre du château de Guillaume le Conquérant, un jeune couple a pu acheter un 2 pièces à rafraîchir pour moins de 1800 € le mètre carré.

Les quartiers excentrés sont les plus touchés

Les quartiers excentrés des métropoles sont encore plus touchés par le marasme immobilier. Au Havre, par exemple, une ville où la demande pour les biens centraux reste pourtant soutenue. Les logements de standing des résidences avec vue sur la rade continuent de se vendre à plus de 3000 € le mètre carré. Mais dès que l’on s’éloigne de l’hypercentre, la demande fait défaut et les tarifs sont en chute libre. A Aplemont ou dans le quartier de Soquence, les primo-accédants havrais dénicheront facilement des pavillons à moins de 150.000 €. Avenue de la Pommeraie, de jeunes actifs ont même dégoté une maisonnette de 70m2 avec un petit jardin pour 84000 €.

A Rouen aussi, les tarifs sont à la baisse, la moyenne dans l’ancien s’établissant aux alentours de 2100 € le mètre carré. Dans l’ouest rouennais, où les constructions neuves sortent du sol à un rythme soutenu, le repli tarifaire n’a été que de 5%, contre près de 10% dans l’est. Le centre-ville et les abords de la gare restent demandés, à l’exception notable des constructions des années 1960 et 1970, de plus en plus boudées par les acquéreurs.

Le prix des résidences secondaires s’effondre

A cinq minutes en voiture de la gare SNCF, un 68m2 lumineux de 1970, proposé depuis des mois à moins de 2300 € le mètre carré, ne trouve toujours pas preneur. Dans le sud, dès que l’on s’éloigne des berges de la Seine, les prix s’effondrent, les acquéreurs n’hésitant plus à négocier des ristournes monumentales. Souvent avec succès : sur la rive gauche, non loin du centre commercial Saint-Sever, un 90m2 proposé à 160.000€ a été cédé récemment à… 128.000 €.

Le long du littoral normand, le retournement du marché a été particulièrement violent, le nombre des ventes de résidences secondaires ayant baissé de moitié à certains endroits, notamment dans la région fécampoise. Seuls les logements bien placés et proposés en bon état tirent leur épingle du jeu, constatent les professionnels. « Les propriétaires qui ont acquis une résidence secondaire il y a dix ans, et qui la revendent aujourd’hui, enregistrent une moins-value d’environ 20% par rapport au prix d’achat », évalue-t-on chez Century 21, à Fécamp.

Même constat dans l’arrière-pays, où les maisons partent au compte-gouttes. A quelques kilomètres de Dieppe, vers la belle forêt domaniale d’Eawy, une jolie demeure estimée à 1,1 million d’euros en 2012 s’est vendue récemment 700.000 €. Une sacrée ristourne.

source : http://www.lexpress.fr/actualite/immobilier/rouen-caen-le-havre-un-marche-immobilier-en-plein-marasme_1710538.html

voir aussi : https://www.byfinance.fr/prix-immobilier-le-havre-vs-rouen/


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez