Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Les personnes en difficulté financière victimes de frais bancaires disproportionnés

SCI : mode d'emploi pour créer et gérer une société civile immobilière
SCI : mode d'emploi pour créer et gérer une société civile immobilière
Emprunteurs, réalisez des économies grâce à la résiliation annuelle de l’assurance de prêt
Emprunteurs, réalisez des économies grâce à la résiliation annuelle de l’assurance de prêt
Perdu dans toutes les annonces du gouvernement autour de l'immobilier ? On fait le point
Perdu dans toutes les annonces du gouvernement autour de l'immobilier ? On fait le point
Pour les revenus du patrimoine, la hausse de la CSG est un casse-tête
Pour les revenus du patrimoine, la hausse de la CSG est un casse-tête
Des craintes pour les primo-accédants en 2018
Des craintes pour les primo-accédants en 2018

« 60 millions de consommateurs » dénonce l’explosion des coûts facturés au client en cas de découvert dépassé ou de rejet de paiement.

La volonté des pouvoirs publics de limiter les frais facturés par les banques à l’occasion d’un incident de paiement n’y a rien changé. Les clients fragiles continuent d’alimenter largement les banques en commissions diverses. Selon une étude menée par l’Union nationale des associations familiales (UNAF) et 60 millions de consommateurs, une banque prélève chaque année en moyenne 34 euros de frais pour incidents de paiement sur l’ensemble de sa clientèle, mais ce montant passe à 296 euros pour les clients fragiles. Un consommateur en difficulté sur cinq se voit même prélever plus de 500 euros de frais d’incidents.

Pour obtenir ces données, les auteurs de l’enquête se sont appuyés sur les récapitulatifs annuels de frais bancaires 2016 fournis par un panel de lecteurs de 60 millions de consommateurs et par des personnes en difficulté financière suivies par l’UNAF.

En 2007, un décret avait pourtant encadré l’ensemble des frais perçus par un établissement bancaire en cas de rejet d’un chèque. Puis la loi bancaire de 2013 a plafonné (à 8 euros) les commissions d’intervention facturées par les banques lorsqu’un paiement se présente mais que la provision sur le compte n’est pas suffisante.

De nouveaux types de frais pour contourner la loi

Les banques y ont laissé des plumes. Elles restent le plus souvent discrètes sur le sujet, mais le Crédit agricole avait chiffré l’impact négatif de l’encadrement de commissions d’intervention pour ses caisses régionales à 50 millions d’euros pour le seul deuxième trimestre 2014.

Dans la foulée, les groupes bancaires se sont adaptés, faisant preuve de créativité pour mettre en place de nouveaux types de frais. 60 millions de consommateurs en a répertorié une kyrielle en épluchant les grilles tarifaires : la « lettre d’information pour compte débiteur non autorisé » (de 12 à 20 euros selon l’établissement) qui se généralise, parfois suivie d’un « courrier de mise en demeure pour compte débiteur » (16 euros à la Caisse d’épargne d’Ile-de-France) ou encore les « frais d’ouverture de dossier de surveillance du compte suite à un incident de paiement par carte » (25,30 euros à la Caisse d’épargne d’Alsace).

Les auteurs de l’étude ont estimé que les incidents de fonctionnement des comptes pourraient représenter jusqu’à un tiers des revenus des grandes banques de détail, soit quelque 6,5 milliards d’euros

source : www.lemonde.fr/argent/article/2017/10/26/les-personnes-en-difficulte-financiere-victimes-de-frais-bancaires-disproportionnes_5205990_1657007.html


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez