Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Mesures gouvernementales : un actif sur 2 est prêt à devenir indépendant

Comment savoir si vous avez intérêt à faire racheter votre prêt immobilier
Comment savoir si vous avez intérêt à faire racheter votre prêt immobilier
Domiciliation des salaires avec un emprunt immobilier : les règles à connaître
Domiciliation des salaires avec un emprunt immobilier : les règles à connaître
Une année immobilière 2018 dans la continuité de 2017 ?
Une année immobilière 2018 dans la continuité de 2017 ?
les taux d'emprunt n'ont pas augmenté en 2017, et ça ne devrait pas changer en 2018
les taux d'emprunt n'ont pas augmenté en 2017, et ça ne devrait pas changer en 2018
Prêt à taux zéro 2018 : de quel montant pouvez-vous bénéficier ?
Prêt à taux zéro 2018 : de quel montant pouvez-vous bénéficier ?

Un actif sur 2 se déclare prêt à devenir indépendant, à condition de pouvoir bénéficier de mesures incitatives : formation gratuite, réduction des formalités administratives, droit à l’assurance chômage… Les résultats de l’étude Ifop réalisée pour la Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) sont éloquents. L’entrepreneuriat fait désormais partie de la trajectoire professionnelle de nombreux Français. Et cela tombe bien puisque pour Emmanuel Macron, « le travail indépendant s’affirme comme la forme de travail la plus adaptée aux attentes des Français ».

26 % des actifs Français se considèrent déjà indépendants au sens large et « perçoivent un revenu provenant d’une activité principale ou secondaire sans relation hiérarchique avec un supérieur ». Pourtant, selon les chiffres officiels de l’Insee, ils seraient en réalité 2,8 millions en France (contre 13 millions selon le cabinet McKinsey…).

  • 26% des actifs se considèrent déjà indépendants
  • 23% des actifs sont des indépendants en devenir
  • 1 actif sur 2 serait prêt à devenir indépendant, à certaines conditions

Sortir de l’opposition salariés / travailleurs indépendants

Toujours est-il que la moitié des Français seraient prêts à se lancer dans une activité indépendante. Voilà pourquoi « il est urgent de créer les conditions d’une économie inclusive et durable au profit de l’emploi des Français » selon Guillaume CAIROU, Président de la Fédération des entreprises de portage salarial (FEPS) et fondateur de Didaxis Hiworkers. « Le travail indépendant en est une des solutions. Il convient d’apporter de nouvelles protections au travail indépendant et de sortir de l’opposition entre salariés et travailleurs indépendants. »

Le travail indépendant, nouvel eldorado

Le travail indépendant a un effet stimulant sur l’emploi pour plusieurs raisons rappelle la FEPS. Plus souple et adaptable aux différentes conjonctures économiques, il se montre plus dynamique que les formes de travail traditionnelles. Il est également plus adapté pour les jeunes, les seniors et les femmes et améliore leur taux d’employabilité. Enfin, il représente 1 million d’emplois potentiels en France, soit 2,6 points de chômage en moins, même si, rappelons-le, il englobe le statut d’auto-entrepreneur souvent précaire.

Quels qu’ils soient en réalité, les chiffres du nombre d’entrepreneurs et d’intentionistes pourraient bientôt être boostés par les mesures favorables aux indépendants contenues dans la Loi Travail et dans la réforme de l’assurance chômage. Remplacement du RSI par le régime unique, droits renforcés, démarches simplifiées… Un #PlanIndépendants a été présenté par le premier Ministre Edouard Philippe début septembre. Le CDI de projet, mesure contenue dans la Loi Travail, devrait également favoriser et sécuriser le recours à « certaines formes particulières de travail », et il ouvre ainsi le débat sur le statut des indépendants. Alors le travail indépendant, nouvel eldorado ?

(Etude réalisée d’après les réponses de 1 164 actifs par l’Ifop pour la FEPS du 3 au 8 mars 2017, en amont du Salon SME.)

source : https://www.blog-emploi.com/mesures-gouvernement-reve-independance/


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).

Horaires BY finance


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez