Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Les autorités prêtes à agir face à l'emballement du crédit

Taux d'intérêt immobiliers : vers un nouveau plus bas historique !
Immobilier : l’effet pervers des taux bas
Frais de Notaire : comprendre enfin ce que je paye ?
Immobilier locatif : faut-il faire des travaux en 2019 ?
L’accès au crédit immobilier plus cher pour les femmes que pour les hommes
Accès Crédit

Pour éviter un coup d’arrêt brutal du crédit en cas de retournement conjoncturel, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) pourrait décider ce lundi de demander aux banques de constituer des réserves supplémentaires.

L’emballement du crédit inquiète les autorités. L’an dernier, les crédits accordés en France par les banques aux ménages et aux entreprises ont augmenté en moyenne de 6 %, alors que l’économie, elle, a crû de 1,5 %. Cette dynamique s’explique par les taux historiquement bas de la Banque centrale européenne (BCE), qui permettent d’emprunter à 1,5 %. Mais elle représente aussi une menace.

« En effet, quand le crédit augmente très rapidement à un moment, il y a un risque d’autant plus fort – l’expérience le prouve – qu’à un moment il freine trop brutalement », a déclaré le 8 mars sur BFM, François Villeroy de Galhau. Pour éviter ce scénario, le gouverneur de la Banque de France propose de recourir à un instrument : le « coussin contracyclique ».

Réunion ce lundi

« Le coussin contracyclique consiste à demander aux banques, quand le crédit augmente fortement, de mettre des réserves de côté, d’augmenter peut-être temporairement leur capital pour faire face à un risque de retournement du crédit », a-t-il expliqué. En cas de récession, ces réserves sont libérées et servent d’amortisseur.

 

Je souhaite faire une simulation, contactez-moi

 

Face aux premiers signes d’emballement, le  Haut conseil de stabilité financière (HCSF) , qui réunit les principales autorités de surveillance financières, avait décidé en juin dernier d’imposer aux banques un premier coussin contracyclique de 0,25 % des actifs pondérés par les risques, sur proposition du gouverneur de la Banque de France.

Mais cette première mesure, accueillie froidement par les banques, n’a pas suffi à freiner la machine du crédit. En janvier 2019, les encours de prêts augmentaient encore de près de 6 %. « Ce qui nous frappe, c’est la croissance de tous les types de prêts : immobilier, consommation, entreprises… », observe un expert.

Niveau d’endettement record

Réuni ce lundi sous la présidence du ministre des Finances, Bruno Le Maire, le HCSF pourrait revoir le niveau du coussin contracyclique. « Nous regardons sérieusement s’il ne faut pas l’augmenter », a déclaré François Villeroy de Galhau. Pas question d’une hausse brutale, mais graduelle, qui ne morde pas trop sur les fonds propres des banques et n’enraye pas non plus la croissance, prévue cette année à 1,4 % par la Banque de France. Bercy n’a pas commenté.

Si elle est confirmée, la décision devrait irriter les banques, qui sont confrontées à une rentabilité en berne et se plaignent régulièrement de souffrir d’une réglementation trop stricte par rapport à leurs concurrentes américaines. Sans parler des taux faibles de la BCE, qui soutiennent l’activité mais rognent leurs marges et que l’institution monétaire n’envisage pas de relever avant 2020.

 

Je souhaite être contacté sous 24h

 

Mais les autorités s’inquiètent d’éventuels excès. Outre une durée de  prêts immobiliers qui s’allonge fortement (19 ans en moyenne), elles constatent en effet une anomalie française : alors qu’il baisse dans les autres pays de la zone euro, l’endettement des ménages augmente en France et s’approche de la barre des 60 % du PIB.

Exposition des banques aux entreprises

Celui des entreprises dépasse 70 %. En janvier, les crédits accordés aux entreprises ont progressé de 3,4 % dans la zone euro, contre 6 % dans l’Hexagone. L’année dernière, la dette brute des entreprises françaises (bancaire et obligataire) a atteint un record, dépassant  pour la première fois 4.000 milliards d’euros , soit 175 % du PIB, selon Standard & Poors.

L’agence de notation financière n’est pas inquiète pour la solidité des entreprises françaises. Mais un retournement conjoncturel pourrait mettre les entreprises endettées sous pression, voir entraîner des défaillances qui contraindraient les banques à renouer avec des provisions pour risques plus élevées.

A la fin 2017, le HCSF avait décidé de plafonner l’exposition des banques systémiques aux grandes entreprises résidentes les plus endettées. Et ce, à hauteur de 5 % de leurs fonds propres « dans un premier temps ».

Les autorités prêtes à agir face à l\'emballement du crédit

Source : lesechos.fr


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au 1, rue du Palmarès, Bâtiment 6, 59650 Villeneuve d’Ascq, près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.