Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Le Brexit fait baisser les taux du crédit immobilier

Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage

Un des tout premiers effets du Brexit est la baisse des taux immobiliers en France. Cauchemar pour les uns, la prochaine sortie de l’UE du Royaume-Uni bénéficie aujourd’hui à d’autres, à savoir les emprunteurs français.

L’effet du Brexit sur les taux

Au plancher, les taux ? Pas encore. L’effet « Brexit » entre en jeu pour faire baisser de nouveau les taux des crédits immobiliers. Le référendum en faveur d’une sortie de l’UE du Royaume-Uni le 23 juin dernier a eu pour conséquence immédiate de faire reculer l’OAT 10 ans, l’emprunt d’État sur 10 ans utilisé comme indice de référence par les banques pour déterminer les taux fixes des crédits immobiliers. De 0,44% autour du 20 juin, l’OAT s’est effondré à 0,11% le 11 juillet, son seuil historique. Il est remonté depuis à 0,22%.

Emprunter ne coûte quasiment plus rien

Décrocher 1% sur 15 ans est désormais possible. Même à de tels niveaux les banques continuent de gagner de l’argent. La Banque Centrale Européenne (BCE) leur permet d’emprunter à taux zéro et cette politique monétaire accommodante devrait perdurer dans les prochains mois. Avant le Brexit, les banques pratiquaient déjà des taux exceptionnellement bas, sans aucune menace de remontée éventuelle.

Aujourd’hui elles répercutent sur le crédit immobilier l’impact économique du référendum britannique. Mais le taux nominal n’est pas tout. On oublie bien souvent que les banques se constituent des marges très confortables grâce à l’assurance emprunteur.

source : https://www.creditprox.com/credit-immobilier/actualite-credit-immobilier/brexit-baisser-taux-credit-immobilier-14089.html


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez