Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

La BCE prolonge ses soutiens à l’économie européenne

«Nos banques se transforment»
«Nos banques se transforment»
De nouvelles baisses signalées sur les taux immobiliers !
De nouvelles baisses signalées sur les taux immobiliers !
Immobilier : 3 idées originales pour investir
Immobilier : 3 idées originales pour investir
Investissement locatif, une passion française
Investissement locatif, une passion française
Immobilier ancien. Les prix chutent au Havre et à Rouen : c’est le moment d’acheter !
Immobilier ancien. Les prix chutent au Havre et à Rouen : c’est le moment d’acheter !

Jeudi 8 décembre, l’Institut de Francfort a annoncé la prolongation de son programme de rachat de dettes jusqu’à fin 2017.

Va-t-elle en faire plus ? Moins ? Ou plutôt : moins, mais pendant plus longtemps ? Jeudi 8 décembre, durant quelques minutes, les analystes et les investisseurs ont hésité sur la façon d’interpréter les annonces de la Banque centrale européenne (BCE). C’est dire si Mario Draghi, son président, s’est prêté à un délicat exercice d’équilibriste, visant à rassurer les uns, contenter les autres et surtout, se ménager des marges de manœuvre pour les mois à venir.

Dans le détail, l’Institut de Francfort a laissé ses taux inchangés. Son programme de rachats de dettes publiques et privées (le quantitative easing en anglais, ou QE), sera, en revanche, prolongé jusqu’en décembre 2017, voire au-delà si besoin, au lieu de mars 2017. Le volume mensuel du programme diminuera de 80 à 60 milliards d’euros à partir d’avril. Mais le conseil des gouverneurs se garde le droit de le ré augmenter s’il le juge nécessaire. Au total, ce prolongement de neuf mois, accompagné de quelques assouplissements techniques, portera la totalité des achats de dettes à au moins 2 280 milliards d’euros fin 2017. L’équivalent de 21 % du produit intérieur brut de la zone euro. « C’est bien plus que ce qu’attendaient les marchés », note Jean-Marie Mercadal, chez OFI Asset Management.

Marges de manœuvre

Depuis quelques semaines, la rumeur d’un tapering, le terme du jargon financier désignant une réduction nette du QE, circulait en effet parmi les investisseurs. De fait, l’amélioration de la conjoncture, la remontée des cours du pétrole et la hausse programmée des taux américains pouvaient laisser penser que la zone euro était enfin capable de supporter un retrait progressif de la béquille monétaire. Mais selon la BCE, ce n’est pas le cas. « Le tapering n’a pas été débattu aujourd’hui », a martelé M. Draghi à plusieurs reprises, insistant sur la nécessité de poursuivre, au contraire, les mesures monétaires accommodantes.

Et pour cause : en dépit des signaux encourageant de reprise, « la croissance de la zone euro est ralentie par la lente application des réformes structurelles », a détaillé l’Italien, qui a une fois de plus appelé les États à accélérer le rythme. En outre, le désendettement toujours en cours de certains secteurs pèse sur l’activité. Et l’évolution des prix est encore loin de la cible de 2 % que s’est fixée l’institution, a rappelé le « dottore » Draghi.

source : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/09/la-bce-prolonge-ses-soutiens-a-l-economie-europeenne_5046258_3234.html


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez