Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

IMMOBILIER : "MÊME AVEC 6.000 EUROS DE RESTE À VIVRE, VOUS POUVEZ VOUS VOIR REFUSER L'ACCÈS AU CRÉDIT"

Acheter un bien “non conforme”
CRÉDIT IMMOBILIER: LES BANQUES PRENNENT DE PLUS EN PLUS DE PRÉCAUTIONS ET LES REFUS EXPLOSENT
Assurance de crédit : le droit à l’oubli étendu à davantage d'emprunteurs ayant été atteints de cancers
« Les plus jeunes exclus du marché, l’immobilier ne doit pas être réservé aux CSP+ »
Marc Touati : “On risque une crise bancaire dans les prochains mois"

Invitée sur BFM Business, Marie-Christine Sonkin, rédactrice en chef en charge du Patrimoine aux Echos rappelle que même les meilleurs profils peuvent aujourd’hui être freinés dans leurs projets d’achat immobilier.

(BFM Immo) – Malgré la crise, les taux de crédits demeurent particulièrement bas. En moyenne, ils se hissent à 1,40% sur 20 ans et à 1,20% sur 15 ans. Certains profils d’investisseurs aisés peuvent même parfois bénéficier de taux allant de 1,05% sur 20 ans à 0,90% sur 15 ans. Une aubaine qui, dans les faits, devrait également permettre aux investisseurs dont les revenus se révèlent moins élevés d’accéder plus aisément à la propriété.

La crise et le resserrement des conditions d’octrois de crédits de la part des banques en ont décidé autrement… Invitée cette semaine sur BFM Business dans l’émission Intégrale Placements, Marie-Christine Sonkin, la rédactrice en chef en charge du patrimoine aux Echos, le reconnaît. Si certains profils d’acheteurs à l’instar de ceux qui investissent en Ile-de-France ou des professions qui présentent davantage de garanties telles que les fiscalistes, les avocats d’affaires ou les médecins restent “dans les petits papiers” des banquiers, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’avère simple d’obtenir un crédit.

Pas plus de 33% d’endettement

“Le robinet n’est pas fermé mais le débit a vraiment diminué. Un courtier me confiait récemment qu’il avait un taux de refus de 10 %”, concède l’experte.

“Les prêts sont consentis après un examen très attentif des dossiers. Les banques se montrent de plus en plus prudentes”, poursuit Marie-Christine Sonkin. “Aujourd’hui, c’est devenu très difficile de financer un bien à 110% sur 25 ans. Ce qui est clair c’est que les banques ne regardent plus le reste à vivre mais le taux d’endettement. Elles ne vont pas dépasser le ratio de 33% d’endettement ni même la durée de 25 ans recommandés par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF). Il y a de très beaux profils qui se voient refuser un crédit même avec 6.000 euros de reste à vivre”.

 

Je souhaite faire une simulation, contactez-moi

 

Constituer “un dossier propre”

Pour que celles et ceux qui souhaitent accéder à la propriété puissent, malgré tout, réussir à “faire passer” leur dossier, la spécialiste du patrimoine préconise, en premier lieu, d’avoir “un dossier propre”: “La première mesure c’est de solder tous ses autres crédits. Le hic c’est d’être obligé du coup de réduire son apport personnel mais ça peut permettre de rester dans les clous des 33 %. Il faut aussi faire attention à certains détails comme une voiture achetée en LOA. S’il reste plus de 6 mois de location à courir, c’est considéré comme un crédit”, détaille-t-elle.

Certaines banques savent encore faire preuve d’une certaine souplesse de traitement. “Certains établissements sont plus coulants que d’autres. Les courtiers savent bien que la façon de comptabiliser les ressources n’est pas gravée dans le marbre. Par exemple normalement, on va comptabiliser 70 à 80% de leur montant pour tenir compte des charges. Certains les comptabilisent désormais à 100%. Ce qui se fait habituellement pour tenir compte des charges. D’autres vont prendre en compte les allocations familiales, alors que ce n’est pas la norme”, conclut Marie-Christine Sonkin.

Source : lavieimmo.com


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au 1, rue du Palmarès, Bâtiment 6, 59650 Villeneuve d’Ascq, près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.