Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Hausse des crédits aux entreprises : gare à la surchauffe

«Nos banques se transforment»
«Nos banques se transforment»
De nouvelles baisses signalées sur les taux immobiliers !
De nouvelles baisses signalées sur les taux immobiliers !
Immobilier : 3 idées originales pour investir
Immobilier : 3 idées originales pour investir
Investissement locatif, une passion française
Investissement locatif, une passion française
Immobilier ancien. Les prix chutent au Havre et à Rouen : c’est le moment d’acheter !
Immobilier ancien. Les prix chutent au Havre et à Rouen : c’est le moment d’acheter !

La croissance des prêts accordés aux sociétés a encore accéléré fin mars. La Banque de France reste vigilante devant cet emballement.

Un satisfecit… aussitôt suivi d’une mise en garde. Lundi 29 mai, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s’est réjoui de la croissance vigoureuse des crédits accordés à l’économie française, lors de la présentation du rapport annuel de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). « Cette dynamique, la plus forte d’Europe, s’est encore accélérée à fin mars », a-t-il souligné.

Les encours de crédits aux sociétés non financières ont en effet progressé de 5,4 %, et ceux des prêts aux ménages de 5,6 %. La hausse des crédits d’équipement des entreprises a même atteint 6,4 % à fin avril, soit le rythme le plus élevé constaté depuis mai 2009. Et l’encours total des crédits bancaires aux entreprises s’élevait à 934 milliards d’euros à cette date, contre 891 milliards un an plus tôt.

S’il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’économie française, le gouverneur a toutefois prévenu que « cette forte croissance d’ensemble peut mériter une vigilance globale et un examen par le Haut Conseil de stabilité financière », l’autorité macroprudentielle française chargée d’exercer la surveillance du système financier.

Appétit retrouvé des entreprises

Lors de la publication de leurs résultats du premier trimestre 2017, les banques françaises ont souligné la très bonne tenue de leur activité de crédit. Au sein du groupe Banque populaire, les encours ont par exemple enregistré une croissance de 7,1 %, à fin mars 2017 (par rapport au 31 mars 2016), et ils ont progressé de 6,2 % aux Caisses d’épargne. Dans les caisses régionales du Crédit agricole, la hausse s’est établie à 5,3 %.

Toutes les institutions financières constatent en particulier l’appétit retrouvé des entreprises pour le crédit. Chez BNP Paribas, l’accélération remonte à mars 2016, « mais le mouvement est encore plus soutenu depuis le début de cette année. Il concerne toutes les tailles de société, et traduit une volonté d’investissement supplémentaire de la part de leurs dirigeants, qui développent davantage de projets », note Denis Laplane, le directeur de la clientèle entreprises du réseau France de BNP Paribas.

Les banques précisent que les entreprises s’endettent pour renouveler leur matériel après plusieurs années de ralentissement des investissements ou pour l’achat de machines plus innovantes, « car elles ont conscience de la nécessité de se positionner sur de nouveaux marchés », analyse M. Laplane. « Fait particulièrement remarquable, les entreprises de taille intermédiaire [ETI] multiplient les opérations de croissance externe et recourent au crédit pour racheter des sociétés, notamment à l’international », précise-t-il.

Dans les différents établissements, le coût du risque – les provisions passées pour faire face aux risques de crédits non remboursés – reste globalement faible, mais l’appel à la vigilance du gouverneur de la Banque de France trouve un écho. « La production de crédit est trop élevée compte tenu de la vigueur économique, reconnaît un grand patron de banque française. Des entreprises viennent nous voir parce que les taux sont très bas. Il y a un effet d’aubaine qui peut entraîner des PME à s’embarquer dans un projet de rachat mal ficelé, ou à se lancer dans une diversification risquée. Cela crée un petit risque potentiel. » L’inquiétude reste toute relative, mais « réveiller la croissance avec l’arme des taux bas expose à des départs de feu », résume ce banquier.

La dynamique devrait pourtant se poursuivre à court terme. « Les perspectives s’annoncent favorables, prévient M. Laplane. Compte tenu des carnets de commandes de nouvelles opérations à financer, la production de crédits va rester très importante dans les trois ou quatre prochains mois. »

source : http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/31/hausse-des-credits-aux-entreprises-gare-a-la-surchauffe_5136511_3234.html


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez