Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Crédit immobilier : les taux bas poussent les Français à s’endetter

Banques : il faut libérer le courtage en crédits
Courtage
PRÊT IMMOBILIER SANS APPORT : CONDITIONS ET COMMENT L'OBTENIR
Maison
Immobilier neuf en France : une chute vertigineuse
Immobilier Neuf
Crédit immobilier : la braderie continue !
Pret Immo
Prêt immobilier… Quelle garantie pour la banque ?
Garantie Banque

Malgré la hausse des prix immobiliers, le montant des crédits nouveaux accordés par les banques aux particuliers est en constante progression depuis février dernier. Les autorités financières appellent à une «vigilance renforcée».

Avec la hausse des prix immobiliers, les Français continuent-ils d’emprunter? La réponse est oui. Nous sommes loin des 20 à 40 milliards d’euros que les banques leur prêtaient chaque mois entre juillet 2016 et juillet 2017. Mais depuis un an, un léger frémissement se fait sentir sur la production de crédits immobiliers. Elle a progressé de près de 6% en juillet pour atteindre 17,5 milliards d’euros, selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France. Un tel chiffre n’avait plus été atteint depuis un an et ce, alors que la part des renégociations de prêt continue de baisser, passant d’environ 20% des crédits en janvier dernier à un peu plus de 16%, six mois plus tard. «Depuis le début de l’année, les crédits pour des acquisitions dans l’ancien ou le neuf ont progressé de 25%, témoignant d’une reprise des transactions», analyse Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

 

Je souhaite faire une simulation, contactez-moi

 

Ce rebond de la production de crédit s’explique d’abord par les taux d’emprunt qui se maintiennent à des niveaux qui n’ont plus été enregistrés depuis début 2017. Toutes durées confondues, ils ont atteint 1,43% (hors assurance) en moyenne en août, selon l’observatoire CSA/Crédit Logement. Autre explication: la hausse du montant moyen des prêts grâce à la baisse des taux et à l’allongement des durées de prêts. «Chez Vousfinancer, les acheteurs empruntent en moyenne 10.000 euros de plus qu’il y a un an, soit 178.200 euros sur une durée moyenne de 21 ans et quatre mois contre 168.300 euros à fin juillet 2017 sur 20 ans et 11 mois», explique Jérôme Robin. Chargé d’établir un diagnostic des risques sur le système financier, le Haut conseil de stabilité financière s’inquiète de ce dynamisme des crédits immobiliers. «Le niveau des risques pour les ménages et les établissements de crédit reste contenu», estime, dans son avis, le Haut conseil qui réclame toutefois de «maintenir une vigilance renforcée sur l’évolution des conditions d’octroi de crédit».

 

Avec la mise en place du prélèvement à la source, ces critères, notamment le taux d’endettement, pourraient de nouveau être assouplis. Les Français craignent que cette réforme pénalise leur pouvoir d’achat immobilier. «Le prélèvement à la source n’aura aucun impact sur la capacité de remboursement et le taux maximum d’endettement calculé au cas par cas», assure la Fédération bancaire française, contactée par Le Figaro.

Cette reprise de la demande de crédits immobiliers est certes encourageante dans ce contexte de hausse des prix mais ne permet pas de rattraper le retard cumulé depuis le début de l’année. La production de crédit atteint actuellement 115,5 milliards d’euros contre 196 milliards d’euros sur les sept premiers mois de 2017. Reste également à savoir si ce rebond se confirmera alors qu’un fléchissement de la demande se fait sentir sur le marché immobilier, notamment à Paris.

Enfin, à l’heure où l’inflation dépasse les 2%, les taux d’emprunt vont-ils remonter pour suivre le mouvement? En septembre, mois traditionnellement riche en transactions, les courtiers constatent assez peu de mouvements à la hausse comme à la baisse. «Attendre une éventuelle baisse des prix semble être un pari risqué, estime Laurent Desmas, président du directoire du courtier Cafpi. Aujourd’hui, les emprunteurs peuvent négocier leur taux mais aussi leur assurance-emprunteur».

 

Source : immobilier.lefigaro.fr


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au 1, rue du Palmarès, Bâtiment 6, 59650 Villeneuve d’Ascq, près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.