Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Crédit immobilier : faut-il souscrire une assurance chômage ?

Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage

Bien que facultative, l’assurance chômage est toujours proposée pour couvrir le risque de licenciement afin de sécuriser un crédit immobilier. Mais, elle présente des conditions très variables de mise en jeu, en fonction des contrats.

Une assurance chômage réservée aux salariés

Pour choisir son assurance de prêt immobilier, le niveau de couverture est un élément primordial. En effet, si le risque décès/perte totale et irréversible d’autonomie est automatiquement couvert, la garantie perte d’emploi est, elle, facultative. Néanmoins, cette dernière sera systématiquement proposée par l’organisme de crédit dans le cadre d’une demande de prêt immobilier. Également appelée assurance chômage, elle permet la prise en charge des échéances en cas de perte d’emploi. Cependant, elle est réservée à certains emprunteurs, car les conditions de sa mise en jeu sont limitées. Ainsi, l’emprunteur doit avoir été salarié en CDI et attester d’une relative ancienneté dans l’entreprise (entre 6 mois et un an minimum selon les offres), et la perte d’emploi doit ouvrir droit aux allocations chômage.

Bon à savoir

La garantie perte d’emploi ne couvre pas les périodes d’essai, la préretraite, le chômage partiel, la démission ou encore la rupture conventionnelle.
Les limites de l’assurance chômage pour un crédit immobilier

Selon Magnolia.fr, « dans un contexte économique incertain, souscrire à une garantie perte d’emploi semble relever de la prudence élémentaire alors que le crédit va vous endetter sur de longues années. » Il est préférable d’être conseillé par un courtier spécialisé avant de s’engager. En effet, la garantie « souffre » de plusieurs limites qui restreignent sa mise en œuvre :

  • La garantie prend fin entre 60 et 65 ans.
  • Le délai de carence, qui court à partir de la date d’adhésion au contrat, est compris entre 6 et 12 mois (durant cette péfriode, les mensualités ne sont pas prises en charge).
  • S’y ajoute un délai de franchise (entre 3 et 9 mois), intervenant à compter du début d’indemnisation par Pôle Emploi ou de la date de licenciement.
  • Le montant de l’indemnisation, fixe ou progressif et toujours plafonné, oscille entre 30 % et 80 % des mensualités (rarement 100 %).
  • La durée d’indemnisation est limitée à 36 voire 48 mois sur la durée totale du crédit : pour une même durée d’inactivité, la prise en charge maximale court entre 6 et 18 mois.

La garantie perte d’emploi, combien ça coûte ?

La garantie perte d’emploi (ou assurance chômage) coûte entre 0,10 % et 0,70 % du capital emprunté. Cela correspond, selon Magnolia.fr, à un montant compris entre 3 000 € et 21 000 € pour un emprunt de 150 000 € sur 20 ans. De plus, ce coût doit être ajouté à celui de la garantie décès/perte totale et irréversible d’autonomie. Par ailleurs, moins le taux de la garantie perte d’emploi est élevé, plus la prise en charge des mensualités et leur durée d’indemnisation sont réduites. Les conditions et le coût important d’une telle garantie nécessitent donc de réfléchir à deux fois avant de s’en équiper.

source : http://edito.seloger.com/financement/credits-immobiliers/credit-immobilier-faut-il-souscrire-une-assurance-chomage-article-20343.html


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez