Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Crédit immo : la domiciliation de revenus limitée à 10 ans, la fausse bonne idée

Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage

A compter du 1er janvier 2018, la domiciliation de revenus exigée par les banques dans le cadre d’un crédit immobilier sera limitée à 10 ans. Une fausse bonne idée selon le courtier Meilleurtaux qui voit plusieurs effets pervers dans cette mesure.

Domiciliation de revenus et prêt immobilier : les nouvelles règles

A compter du 1er janvier 2018, les contrats de prêt contraignant les emprunteurs à domicilier leurs salaires devront limiter cette obligation à 10 ans et proposer une contrepartie significative clairement stipulée dans la clause de domiciliation. Cette clause devra en outre mentionner « le cas échéant les frais d’ouverture et de tenue de compte sur lequel les salaires ou revenus assimilés sont domiciliés ». Les contrats en cours et les offres émises jusqu’à fin 2017 ne sont pas concernés par cette mesure.

La réglementation impose depuis le 1er octobre 2016 que ces frais soient pris en compte dans le calcul du taux annuel effectif global (TAEG). Certaines banques choisissent déjà de ne pas facturer de frais de tenue de compte en cas de domiciliation de revenus.

Mesure pénalisante pour les emprunteurs

Selon le courtier Meilleurtaux, limiter la durée de domiciliation des revenus à 10 ans est une mesure paradoxale qui intervient peu de temps après la loi favorisant la mobilité bancaire, voulue par Emmanuel Macron alors ministre de l’Economie. Jusqu’à présent, la domiciliation bancaire, si elle n’est pas une condition sine qua non puisque la vente forcée est interdite, est un pré-requis à l’obtention d’un crédit immobilier. Elle permet souvent de négocier un taux préférentiel. Les banques sont aujourd’hui libres de rédiger leur clause de domiciliation, il leur est toutefois recommandé d’éviter toute clause ne prévoyant aucune contrepartie individualisée (Commission des clauses abusives, septembre 2004).

Pour Meilleurtaux, l’ordonnance du 3 juin relative à la domiciliation de revenus ne précise pas suffisamment la nature et la limite de la contrepartie, ce qui laisse le champ libre aux banques de modifier les conditions du prêt en cas de non-respect de la domiciliation. Jusqu’alors la domiciliation de revenus était un élément de négociation, elle devient désormais contractuelle. Le courtier estime par ailleurs la durée légale de 10 ans trop longue et se dit œuvrer au sein de l’Apic (Association professionnelle des intermédiaires en crédit) pour que la réglementation sur la domiciliation de revenus soit adaptée.

source : https://www.devisprox.com/pro/credit-immobilier-domiciliation-revenus-limitee-15174.html


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez