Besoin d'un conseil ?
Un conseiller B&Y Finance vous rappelle gratuitement:

Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note

Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Bien choisir un conseiller en gestion de patrimoine
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Chéquier, compte inactif... les frais cachés des banques en ligne
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Banques en ligne : ces discrètes facturations qui font gonfler la note
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Viager : un marché réservé aux investisseurs avertis
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage
Acheter son logement sans être mariés : choisissez le bon montage

Notre comparatif réalisé avec Panorabanques.com le montre : si les banques en ligne restent beaucoup moins chères que les banques avec agences en dur, un certain nombre de leurs prestations peuvent vite faire grimper la facture.

Fortuneo, Boursorama, ING-Direct… et depuis cette semaine Hello Bank ! lancée par BNP Paribas. Le marché des banques en ligne a le vent en poupe. Certes, il ne représente encore que 5% du secteur avec environ 3 millions de comptes ouverts. Mais il attire chaque année 100.000 à 150.000 clients supplémentaires, selon le comparateur de tarifs et de services bancaires Panorabanques.com.

Si les banquiers en ligne gagnent ainsi du terrain, c’est qu’ils cassent les prix : ces établissements virtuels sans agence ni conseiller dédié permettent de réaliser jusqu’à 150 euros d’économies par an par rapport aux tarifs pratiqués par les bonne vieilles banques en dur. Une majorité d’opérations (virement, prélèvement, retrait…), effectuées en ligne ou sur un mobile ne sont ainsi pas facturées.

Il n’empêche : certaines remises sont soumises à condition et, à y regarder de plus près, quelques discrètes facturations peuvent vite venir gonfler la facture si on n’y prend pas garde, comme le montre notre comparatif des huit banques les plus en vue.

Premier constat : certaines enseignes 100% internet – e-LCL, La NET Agence, Axa Banque – ont des politiques tarifaires aussi peu lisibles que celles de leurs consoeurs traditionnelles. Chez e-LCL, par exemple, les réductions dépendent du nombre de services souscrits. Chez la NET Agence, certaines prestations (carte bancaire, assurances moyens de paiement) sont offertes, si et seulement si, vous dépensez plus de 10.000 euros par an avec votre carte bancaire classique ou plus de 20.000 euros avec une carte dorée.

Surveillez vos découverts. A l’exception de Boursorama, Fortuneo et ING Direct, la plupart des établissements en ligne facturent des commissions d’interventions (pénalités prises sur chaque transaction une fois que le plafond de découvert autorisé est dépassé) comprises entre 7,5 et 8,5 euros par opération. Soit autant que dans les banques traditionnelles…

Ce n’est pas tout : la plupart de ces « établissements « low-cost » facturent aussi les retraits effectués dans les distributeurs des autres banques. Hello Bank ! et La NET Agence (deux filiales de BNP -Paribas) prélèvent, ainsi, 1 euro par retrait dans un distributeur automatique d’une autre banque, à partir du 4ème retrait mensuel. Monabanq et Axa Banque font de même, à compter du 11ème.

Dernier point de vigilance : inutile de souscrire les assurances pertes ou vols de moyens de paiements qui peuvent vous être proposées… Comme dans les établissements traditionnels, celles-ci sont facultatives dans les banques en ligne. « Et comme dans les banques traditionnelles, elles peuvent faire doublon avec les couvertures offertes par votre carte bancaire », note Guillaume Sarthoulet, directeur marketing de Panorabanques.com.

source : https://www.capital.fr/votre-argent/banques-en-ligne-ces-discretes-facturations-qui-font-gonfler-la-note-853012


à propos de B&Y Finance

B&Y Finance est un Cabinet de courtage indépendant spécialisé dans la négociation de prêts Immobiliers autour de Lille, dans la région Hauts-de-France.

Notre métier est de vous accompagner dans votre projet d’acquisition ou de rachat de prêt en obtenant les meilleures conditions de taux et d’assurances auprès de nos partenaires bancaires.

Votre projet correspond souvent à une étape heureuse de votre vie et se concrétise avec une économie importante grâce aux grilles de taux privilégiées et exclusivement réservées aux courtiers. En effet, lorsque vous sollicitez votre Conseiller Bancaire en direct, celui-ci, même avec la meilleure volonté, ne pourra utiliser la grille de taux réservée aux courtiers (MIOBSP).

L’intérêt de solliciter B&Y Finance est donc un gain de temps conséquent, un gain d’argent et ce, sans aucune contrainte d’engagement puisque, conformément à la réglementation ORIAS à laquelle nous sommes soumis : « Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. ».

C’est la raison pour laquelle B&Y Finance considère chaque client comme unique, n’oubliant jamais qu’au-delà d’un simple dossier, il s’agit souvent de votre rêve ou d’une volonté affichée de gagner beaucoup d’argent.

Notre concept est basé sur une approche humaine alliée à une expertise globale, en effet il est fort probable que votre dossier soit analysé par l’un de nos gestionnaires de patrimoine avant de répondre à votre demande de financement pour une acquisition ou un rachat de prêt immobilier.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre agence au , près de Lille dans la région Hauts-de-France, face à Décathlon Campus. N’hésitez pas à nous rendre visite !

Vous pouvez également nous contacter directement par mail ou téléphone ou renseigner notre formulaire (retour sous 24h maximum).

Horaires BY finance


Gagnez du Temps, Gagnez de l’Argent, Ne payez qu’au Service Rendu !  Étude gratuite de votre dossier. Réponse sous 24H00.

Partagez
Tweetez
Partagez